Aller au contenu
Foire aux questions (FAQ)

Il n’y a pas d’âge plus favorable qu’un autre. Le plus important, c’est que le-a jeune soit prêt-e à partir que ce soit pour un échange d’été ou un échange scolaire. Il-elle doit être motivé-e et conscient-e de ce qu’implique un échange (s’adapter à un nouvel environnement, faire des efforts, aller vers les autres, changer ses habitudes…).

L’association regarde le niveau global du-de la jeune en anglais mais il n’y a pas de sélection sur les notes. En effet, l’un des buts d’un échange Let’s Go est d’améliorer son anglais. Le « profil » du-de la jeune (personnalité, activités pratiquées, capacité à prendre une rentrée en cours, etc.) compte tout autant que le niveau en langues.

En cas de besoin, pour ne pas compromettre l’échange, nous demandons un entretien avec le jeune et la famille pour en discuter ensemble.

Bien sûr ! L’essentiel est de bien indiquer et décrire la situation familiale (qui est en charge des enfants, lieux de résidence, comment allez-vous vous organiser lorsque le correspondant sera là etc.) dans le dossier. Il est très important que la famille étrangère sache comment vivra son enfant chez vous.

La première chose à faire est de ne pas le laisser seul. Communiquez avec lui et essayez de savoir ce qui ne va pas. Attention ! c’est un ado et peut-être qu’il ne voudra pas tout vous dire. Faites-lui comprendre que vous êtes là et qu’il peut se confier à vous.

Vous pouvez lui proposer d’appeler ses proches si cela peut lui faire du bien.

Sinon, essayez d’organiser une sortie qui pourrait lui faire plaisir (cinéma, visite, shopping…).

Soyez attentifs à lui. Si son « mal du pays » ne passe pas, n’hésitez pas à prendre contact avec l’association, nous nous entretiendrons avec vous et avec lui. Parfois il s’agit de petits malentendus.

Oui. Il faut cependant en avertir sa famille et avoir son accord écrit (un email suffit) et en faire part ensuite à l’association.

Cela dépend. Ce sont aux familles de s’arranger entre elles. Généralement, pour les vacances et les sorties en familles, les familles payent pour le correspondant. Pour les sorties entre amis et personnelles, les jeunes payent avec leur argent de poche.

Cependant, vous pouvez très bien vous organiser autrement. Prenez contact avec la famille et discutez-en ensemble.

Cela dépend. Certains chefs d’établissement pensent que partir à la fin de la 3ème (passage en 2nde ) est un choix judicieux car le début de la 2nde est plutôt consacré à des révisions du collège. Cependant, certains jeunes préfèrent le faire à un autre moment car le passage du collège au lycée est un peu stressant (changement d’établissement, de fonctionnement, de camarades etc.) et ils ne veulent pas manquer leur rentrée scolaire de septembre.

De plus, certains jeunes participent à un échange scolaire à la fin de leur année de 1ère et accueillent donc leur correspondant durant leur année de Terminale et réussissent très bien leurs épreuves du bac.

Discutez-en avec l’équipe pédagogique, mais aussi avec votre enfant. L’idée de partir en échange scolaire ne doit pas être source d’angoisse et/ou de stress mais plutôt de motivation et d’envie.

Non, et pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, l’élève qui participe ainsi que ses parents sont conscients de ce qu’un échange scolaire implique. C’est donc un accord de confiance entre l’enfant et ses parents. Ils savent qu’au retour du jeune, celui-ci devra rattraper les cours manqués, ou tout au moins prendre le programme en cours et que son rythme scolaire sera un peu plus soutenu jusqu’aux vacances de noël.

De plus, ils auront été scolarisés pendant leur échange dans le pays d’accueil, ce qui est une vraie chance : découverte d’un autre système scolaire, de différentes méthodes d’apprentissage et d’enseignement, de nouvelles matières etc.

Ainsi, l’expérience montre que les élèves ayant participé à un échange scolaire ont des résultats scolaires tout à fait satisfaisants. L’échange leur apporte en effet une capacité d’autonomie dans le travail, une plus grande motivation dans leur scolarité et dans le choix de leurs études futures.

Si vous n’avez pas trouvé de réponse à vos questions, n’hésitez pas à nous contacter !